Comment trouver sa justesse, sa voix

Au quotidien, quand il n’y a pas de pathologie, les gens utilisent une petite partie du potentiel mélodique et expressif de leur voix. Les femmes, particulièrement, utilisent de moins en moins leur voix de tête. Le répertoire de variété actuel pousse les voix des femmes de plus en plus vers le grave.

Les voix sont moins habituées à chanter et montent plus difficilement dans les tessitures aigües. Les voix des enfants sont de plus en plus pathologiques. (Cf fiche D. Moaty). Que ce soit de manière individuelle ou en choeur, plusieurs façons de travailler peuvent aider à trouver la justesse et à chanter librement.