Interview de Pascal Parisot

Une interview exclusive pour Vo!x de l'auteur-compositeur, Pascal Parisot.

L'artiste, Grand Prix SACEM du répertoire Jeune Public en 2018, nous parle de ses influences musicales, du plaisir qu'il éprouve en chantant et donne même quelques conseils aux jeunes compositeurs !

Pascal Parisot contribue par ailleurs à enrichir Vo!x et son répertoire, notamment avec la chanson Les Souris Dansent                    (Vo!x Box #15 Drôles de Bêtes 2), destinée aux enfants de la grande section de maternelle au CM2.

 

Pourquoi composer des œuvres vocales ?   

La voix est notre premier et notre plus vieil instrument. Pour moi, c'est la base. C'est pourquoi j'écris beaucoup de chansons (entre autres). Je suis toujours à la recherche de la magie, du bon mot sur la bonne note.

Que ressentez-vous quand vous écoutez un chœur ?   

Le souffle humain dans tout ce qu'il a de plus beau. La voix, c'est l'émotion directe, transmise sans objet (instrument fabriqué) intermédiaire.

Quelles-sont vos influences musicales ?  

Tout m'influence, j'aime la musique sans aucun à priori sur les différents styles.

Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui souhaiterait devenir compositeur ?   

 De se faire toujours plaisir quoi qu'il arrive en ayant de l'exigence malgré tout. Il faut trouver qui on est, puis cultiver sa différence. Enfin si l'on aime ce que l'on crée, il y a des chances pour que le public aime lui aussi. 

Si vous deviez choisir une seule œuvre vocale, ce serait…  

Il y en a trop, je m'en voudrais de n'en choisir qu'une.

Racontez-nous un de votre plus beau souvenir autour du chant.  

 La première fois que j'ai chanté en public. C'était au mariage d'un de mes oncles, je devais avoir 12 ans peut être. Il y avait un micro et chacun tentait de chanter sur les face B des 45 tours qui étaient souvent les versions instrumentales des chansons de la face A. C'était le karaoké avant l'heure. J'ai chanté le Sud de Nino Ferrer.