Moussolouléna

Senny Camara
Collège - Lycée
Débutant

Ce chant, en langue wolof et en mandingue, accompagné à la kora, au balafon et à la guitare, a été arrangé par Senny Camara pour « L'Afrique à chanter ».

« C’est une chanson que j’ai déjà enregistrée, sous forme de clip, avec le groupe O’Sisters. C’est un groupe de femmes et cette chanson parle de la femme. De la femme africaine en particulier. Une femme du monde, une femme de l’humanité dont le lointain berceau se trouve en Afrique.
Au Sénégal, on inculque aux femmes l’idée qu’elles doivent rester à la maison. Ce sont les hommes qui partent pour rapporter de l’argent. Elles fournissent un travail énorme qui ne se voit pas forcément. Dans les campagnes, il faut aller chercher l’eau, préparer la nourriture, s’occuper des enfants. En plus il y a le travail aux champs et encore et encore, aller chercher l’eau !

C’est une chanson en wolof et en mandingue dans laquelle on entend beaucoup le mot “femme” bien sûr : il se dit « mousso » en mandingue, pluriel « moussolou ». En wolof, c’est « djiguéne ». On entend aussi les deux mots qu’on utilise en mandingue pour désigner l’Afrique : « Afiriki » et « Farafina ».

J’ai voulu que ce soit une musique énergique, à l’image de la femme africaine. La version originale est plus rapide. Ici, j’ai raccourci le texte et ralenti un petit peu le tempo pour que l’apprentissage par les élèves soit possible. » Senny Camara

Les ressources pour chanter Moussolouléna en classe sont disponibles ci-dessous.

Deux vidéos de Senny Camara expliquant la prononciation des paroles et le chant :